Association des Femmes pour la Planète

Centre œcuménique
150 Route de Ferney
1218 Grand-Saconnex

Suisse

info@a-fp.org

T : +41 22 788 06 59

 

  • Facebook Basic Black
  • Instagram Basic Black

© 2019 Association des Femmes pour la Planète

L'action principale de l'AFP consiste à augmenter la productivité des femmes qui vivent autour du commerce du beurre de Karité.

 

Le beurre de karité est parfois appelé, en Afrique, « l'or des femmes » car il leur permet, par la cueillette des noix et leur transformation, de contribuer à la vie de la famille. Cependant, autant la cueillette que le cycle de production sont des opérations lentes et pénibles et, étant faites dans des conditions souvent inadéquates, l'accès à un marché correct s'avère difficile.

Notre action se concentre sur 3 piliers :

Production

Mettre à disposition de ces femmes, des machines de production, permettant d'augmenter leur capacité de production ainsi que leurs revenus d'un facteur 10 !

Formation

Formation des femmes dans les domaines de la récolte, du stockage, de l'utilisation des équipements, de l'hygiène et du conditionnement des produits.

Education

Eduquer ces populations aux questions du développement durable, et offrir une formation sur le recyclage des déchets de production.

Projets réalisés

Le soutien de l'AFP a permis :

À ce jour, l’AFP a mené à bien deux projets de karité au Burkina Faso et au Mali (en 2004 et 2006), dans lesquels l’association a fourni des machines, du matériel et une formation.

Un projet est actuellement en cours au Sénégal 

Au Burkina Faso

 
La formation et le soutien de l’ AFP ont permis à la coopérative :

  • d'atteindre une capacité de production annuelle de 60 tonnes de karité pressée à froid.

  • de créer une campagne médiatique et d'apporter des acheteurs internationaux.

  • l'expansion du projet : de 50 femmes à 2 000 femmes.

Au Mali

Le soutien de l'AFP a permis :

  • l’achat de machines fonctionnant au gaz pour fournir l'électricité, avec une formation pour l'utilisation.

  • d'impliquer 2 villages dont 100 femmes.
     

Le gouvernement avait promis de soutenir le projet dans son programme.

Augmentation de la production et du nombre de femme impliqué dans les coopératives

Augmentation du revenu mensuel des femmes

Ouverture du marché international